01 43 06 72 24 bureau.aea@gmail.com

Mépris de classe, racisme, violence et condition de la femme dans ce roman !

20 Juil, 2022

Djaïli Amadou Amal naît en 1975 à Maroua, dans le département de Diamaré situé dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.
Mariée à dix-sept ans dans le cadre d’un mariage forcé, elle parvient à quitter son mari après cinq ans de vie commune en 1998.
Dix ans plus tard, elle quitte un deuxième époux, violent, et s’installe à Yaoundé. Au moment de la rupture, celui-ci kidnappe ses deux filles par vengeance.
Djaïli Amadou Amal trouve un travail grâce à un diplôme de BTS en gestion, et vend ses bijoux afin de financer son projet d’écrire.

Surnommée par la presse camerounaise ” La voix des sans-voix “, Djaïli Amadou Amal nous raconte, dans son dernier livre, la vie harassante de jeunes filles qui, pour subvenir au besoin de leur famille, décident de quitter leur village pour devenir domestique à Maroua.

Cœur du Sahel nous emmène cette fois non pas à la rencontre des “impatientes” (livre qui a obtenu le Goncourt des lycéens en 2020) mais de leurs domestiques. Dans ce roman bouleversant, l’autrice confirme ses forts engagements et son don pour nous émouvoir autant que nous révolter.

 

Autres articles