01 43 06 72 24 bureau.aea@gmail.com

Aide aux Églises d’Afrique

De l’assistance à la solidarité

Aide aux Églises d’Afrique a pour but de promouvoir et développer toute activité d’assistance et de bienfaisance en faveur de l’Église catholique en Afrique.

Elle aide à financer des projets liés aux activités pastorales des diocèses africains.

Le Mot de la Présidente

Il y a quelques semaines, le pape François signait le Motu proprio Antiquum ministerium. Avec cette lettre, écrite de sa propre initiative (sens de l’expression motu proprio), c’est la place centrale du catéchiste qui est mise en valeur : Antiquum ministerium institue en effet le ministère laïc de catéchiste. C’est pour nous l’occasion d’évoquer le rôle des catéchistes en Afrique.

Quand nous disons « catéchiste » nous pensons souvent à l’expérience que nous en avons, d’accompagnateur – plus souvent accompagnatrice – de groupes de catéchèse dans nos paroisses ou nos écoles. Le catéchiste joue un rôle important dans la formation chrétienne des jeunes, mais en Afrique il s’agit d’un véritable animateur de communauté. Les catéchistes prennent en charge les communautés chrétiennes, animent les célébrations, la préparation aux sacrements, et sont reconnus par l’ensemble des fidèles.

Le pape Jean-Paul II décrivait les catéchistes comme des “évangélisateurs irremplaçables” dans l’encyclique Redemptoris missio en 1990, ajoutant : « ils sont des spécialistes, des témoins directs et des évangélisateurs irremplaçables qui, comme je l’ai souvent affirmé et expérimenté au cours de mes voyages missionnaires, représentent la force fondamentale des communautés chrétiennes, surtout dans les jeunes églises ».

Aujourd’hui un pas est franchi puisque leur mission trouve une dimension institutionnelle, et que bientôt un rite sera proposé par la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements.

Dans l’Afrique contemporaine, nombreux sont les catéchistes qui ont payé de leur vie leur fidélité à l’Évangile et à leur mission. Il y a quelques jours nous fêtions Charles Lwanga et ses compagnons en Ouganda, mais nous pourrions aussi penser à Isidore Bakanja en RD-Congo, Luísa Mafo au Mozambique, Benedict Daswa en Afrique du Sud, et beaucoup d’autres, connus ou inconnus.

Aide aux Églises d’Afrique reçoit régulièrement des micro-projets demandant de l’aide pour la formation de ces indispensables acteurs de la pastorale en Afrique, en particulier dans les paroisses de brousse ou éloignées des centres. Continuons à contribuer à cet aspect essentiel de la vie de l’Église en Afrique !

                                                                                                                                                                                  Annie Josse

Soutenez un projet en Afrique

Faites un don en ligne

Paiement par carte bancaire

Faites un don par chèque

Téléchargez le coupon de soutien